Paillon  est un fleuve côtier qui se jette dans la Baie des Anges de Nice

Malgré ses débordements, il est intimement lié à la vie quotidienne des Niçois car il représente sa principale source d’énergie. Et jusqu’au xixe siècle pour mieux maîtriser son débit irrégulier, les Niçois dérivent, aux moyens de batardeaux, son cours d’eau vers des galeries de captage creusées au travers de la muraille. L’eau du Paillon, ainsi détournée à l’intérieur des remparts, alimente les canaux aériens et souterrains actionnant les roues des moulins à farine, à tan, à papier, protégées derrière les fortifications.

Le Paillon est un torrent fougueux mais souvent paisible et en été son lit devient presque inexistant ; ce qui fait dire aux chroniqueurs de l’époque que le Paillon apparaît comme un fleuve abstrait et purement mythique. Avant sa couverture, c’est le domaine des bugadières qui utilisent son maigre bras d’eau comme lavoir public offrant aux visiteurs le spectacle d’un fleuve qui ne sert qu’à sécher du linge (Source : Wikipedia)

 

lavandiere

  

Cette photo est prise au niveau du départ de la rue Centrale. A l'extrême droite, on voit un immeuble et on devine un décroché : c'est le départ de la rue Centrale.

A l'extrême gauche, un clocher est visible. il s'agit de celui qui est sur la place de la Tour : La tour Saint-François qui a d'ailleurs donné le nom à la rue qui la longe vers le boulevard Jean Jaurès. Elle est construite en 1722 pour donner un clocher au couvent des Franciscains, aujourd'hui en grande partie détruit. Le couvent abandonné à la Révolution, est vendu aux enchères en 1798 à la municipalité. Le clocher est modifié en 1841 et reçoit l'horloge.

 

lavandieres tour de la tour

 

Au lieu où a été prise cette photo des lavandières du Paillon, se trouve de nos jours la Coulée Verte.

 

coulee verte

 La tour de l'horloge est visible au centre de la photo. Le départ de la rue Centrale est visible également.

 

Autres cartes des lavandières du Paillon, toujours prises dans cette zone :

 

lavandières 2

 

1367269001-2

 

 

1402739811-carte-postale-nice

 

 

1402739840-carte-postale-nice

 

Les lavandières s'installaient également plus bas, à l'embouchure du Paillon, en bord de mer :

 

1402739877-carte-postale-nice

 

 

1402739923-carte-postale-nice

 

 

1513847_606361652853459_7387359050103896629_n

 

 

casino-de-la-jetee-promenade

 

Voici enfin une autre carte postale dont je possède un original, si des personnes savent localiser l'endroit du Paillon où elle a été prise, je serai ravie de le savoir. Je pense que c'est davantage vers le nord de Nice, peut être à la hauteur de Saint Roch ? Certains m'ont dit que la légende de la carte était fausse et qu'il ne s'agissait pas de Nice car les bugadières d'ici n'utilisaient pas des caisses, mais des paniers. Il pourrait s'agir d'une photo prise dans les bouches du Rhone.

 

lavandières paillon haut

vue de plus près :

détail paillon haut

 

Se reporter également à l'article consacré au Paillon.